DE BONNES LECTURES SUR LES LOBBIES

 

 

Extraits :

« Depuis des décennies les grands groupes pharmaceutiques sont les financiers des plus grandes écoles et des formations de médecins... Les laboratoires dépensent en moyenne 12000 euros par an et par médecin pour orienter leur prescription et assurer leur formation médicale continue...Un praticien sur 6 a signé un contrat avec l'assurance maladie lui permettant de recevoir jusqu'à 7 euros par an et par patient qui acceptera d'être vacciné ou de subir une mammographie...La contribution provenant des 194 Etats membres servant à financer l'OMS est inférieure à celles de l'industrie pharmaceutique et des ONG et des fondations de Bill Gates et Rockfeller...L'OMS a prédit cinquante millions de morts et dans le pire des scénarios cent millions de morts pour la grippe A causée par le virus H1N1. Dix ans plus tard on dénombrait à peine 248 morts sur toute la planète.. Curieusement le brevet sur le vaccin avait été déposé et des usines de fabrication du vaccin construites avant le déclenchement de la pandémie...Le médecin français est le champion d'Europe de la prescription de médicaments, en particulier de psychotropes, antimigraineux, hypertenseurs et antibiotiques. Il délivre quatre fois plus d'ordonnances que le médecin anglais et six fois plus que le médecin allemand.... Chaque année notre médecine est responsable de plus de 10 000 morts par maladies nocosomiales, et plus de 800 000 personnes sont victimes d'infections au sein de nos hôpitaux...43% des praticiens français admettent ne pas toujours dire la vérité à leur patient, contre seulement 10% pour les médecins anglo-saxons...Plus grave encore, en cas d'erreur médicale, 16% des médecins reconnaissent qu'ils cacheraient la vérité au patient, même si cette erreur devait nuire au patient...Les médicaments génériques sont 30% plus chers chez nous que chez nos voisins...Les laboratoires avancent des coûts importants associés à la recherche, alors qu'ils n'y consacrent que 15% de leurs investissements, contre 20 à 25% pour la publicité et le marketing...Aujourd'hui, entre 60 et 80% des principes actifs sont fabriqués en Inde ou en Chine... les marges des pharmaciens sont plus importantes quand ils vendent des génériques..Un médicament générique n'est pas la copie conforme du médicament référent...la forme (gélules, comprimés, poudre, sirop) et les excipients (diluants, conservateurs et colorants) peuvent différer et avoir des effets néfastes sur certains patients..."

 

"Le monde de la sécurité sanitaire ne se laisse pas découvrir sans susciter des frayeurs...On y découvre que les autorités, au lieu de protéger sérieusement la population, se laissent manoeuvrer par une armada de multinationales regroupées en lobbies pour paralyser la prévention-dont le grand tort selon elles est de réduire leurs bénéfices...Il ne fait aucun doute que c'est un Goliath qu'il faut vaincre...l'agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) est même défendue par les laboratoires, qui vantent ses vertus et assurent qu'elle accomplit sa mission au mieux... La commission d'autorisation de mise sur le marché (AMM) des médicaments, sans doute la plus sensible des unités de l'Afssaps y apparaît sous un jour pénible... présidée par quelqu'un de très compétent mais qui entretient des liens d'intérêt avec quatre laboratoires de dimension internationale. Dans la mesure où le vice président a des intérêts avec quatre autres laboratoires, ils couvrent à eux deux la quasi-totalité de l'éventail...la plupart des experts utilisés par la commission d'AMM ont eux-mêmes des relations privilégiées avec les firmes sous la forme de participations financières, de rémunérations, de subventions...Le conjoint ou les enfants d'autres experts travaillent pour les laboratoires.. certains d'entre eux cumulent jusqu'à cinquante liens d'intérêts avec des laboratoires !... Le budget de l'Afssaps est adossé aux versements des firmes...ses recettes sont proportionnelles au nombre d'autorisations délivrées chaque année. Ainsi 80% des recettes de l'agence sont constituées par les autorisations..."

 

Extraits

"Les cabinets de lobbying et les spécialistes de la communication n'ont jamais été si influents qu'aujourd'hui, surtout en matière d'expertise. Plus une seule industrie ni aucun gouvernement ne négligent de recourir à leur services. Ces maîtres des relations publiques...sont devenus les maîtres de l'information officielle... Comme le prédisait Edward Bernays, pionner du lobbying, les professionnels des relations publiques, appelés à maîtriser de mieux en mieux les réactions de l'opinion...sont la pire menace pour la démocratie...BP, troisième compagnie pétrolière, associant les intérêts britanniques et américains depuis la fusion de British Petroleum, d'Amoco et d'Atlantic Richfield Oil Compagny...Refuge des fonds de pension et des grandes fortunes anglo-saxonnes, partenaire de la CIA et du MI6 (la CIA britannique) en Amérique latine, en Asie centrale et en Afrique...appuyée par les plus puissants lobbies comme par exemple le World Business Council for Sustainable development (WBCSD), regroupant les supermajors de l'énergie fossile EXXONMobil, Shell, BP , Total, Chevron Texaco et ConocoPhilipps aux côtés de deux cents multinationales qui, se partagent la planète ...BP et les titans de WBCSD, classés par Action Citizen parmi les principaux pollueurs de la planètes, siègent sur cet Olympe qui veut imposer son leadership pour défendre le développement durable, la protection des écosystèmes et du climat...A elle seule, la compagnie BP consacre des millions de dollars chaque année au lobbying et ce budget double régulièrement. En 2007, elle a consacré près de 5 millions de dollars à ses opérations d'influence auprès des élus américains, puis 10 millions de dollars en 2008, pour atteindre 16 millions de dollars en 2009... » 

"Aujourd'hui, les rayons de nos supermarchés débordent de produits (plus de 8000) qui n'ont plus, bien souvent, de nourriture que le nom puisque non seulement ils ne contiennent plus les nutriments qui nous sont nécessaires pour maintenir notre corps en bonne santé, mais ils ne sont plus que des résidus de pétrole, des amalgames chimiques enjolivés de colorants, exhausteurs de goût, arômes qui arrivent à faire illusion mais qui font des êtres humains de ce XXIème siècle, les plus mal nourris depuis les débuts du monde et les plus gros consommateurs de poisons....Il faut remonter quelques décennies en arrière, après la seconde guerre mondiale, quand les caïds de l'industrie pharmaceutique et celle de la chimie se sont acoquinés pour envahir le monde avec un projet et un plan mûrement préparé : qui contrôle la nourriture contrôle le monde...s'assurer un monopole avec la commission du Codex Alimentarius créée en 1963...L'astuce est que le Codex n'est ni une commission de santé publique, ni de défense des consommateurs, mais...une entité strictement commerciale, dont le but était d'assurer aux grands cartels de la chimie, de la biotechnologie, de l'agroalimentaire, l'autorisation et l'exclusivité de diffuser leurs produits sur la Terre entière alors que l'OMS, l'OMC et la FAO allaient imposer leurs directives aux gouvernements du monde entier...Contrôlant les médias par les « carottes » que représentent leurs budgets publicitaires, ils allaient pouvoir...faire...de nous des consommateurs dociles et contents. Et faire tranquillement leutr tambouille que des armées de chimistes mettent au point en calculant le « bliss point » (point de béatitude) et en se disputant le « stomach share » (part d'estomac disponible que chaque produit peut prendre) à travers des recettes, les dosages et le marketing susceptibles de nous rendre « accros » de leurs produits et de leur assurer le pactole...22 millions de produits chimiques actuellement utilisés dont 300 000 seulement ont été testés pour connaître leur toxicité..."

Le lobbying de l'industrie pharmaceutique

 

L’industrie pharmaceutique finance à 83 % l’AFSAPS, organisme sensé vérifier l’efficacité des médicaments l’absence d’effets secondaires graves. Toute les études soumises aux membres chargés d’étudier les dossiers sont financées par l’industrie pharmaceutique....

 

L’industrie pharmaceutique finance aussi les universités et les revues médicales....La revue Prescrire qui est connue pour son indépendance vis à vis de l’industrie dénonçait en 1999 le fait que 80 % des médicaments prescrit n’ont aucun effet thérapeutique...

 

L’industrie pharmaceutique reverse chaque année 57 milliard de dollars au « Top Médecins » afin qu’ils influencent leur collègues... Les honoraires perçus par les médecins iraient de 1217 à 90 000 euros...

 

Le financement de l'OMS

 

La contribution provenant des 194 Etats membres servant à financer l'OMS est inférieure à celles de l'industrie pharmaceutique et des ONG et des fondations de Bill Gates et Rockfeller...

 

L'implication de l'Etat

 

 

Un praticien sur 6 a signé un contrat avec l'assurance maladie lui permettant de recevoir jusqu'à 7 euros par an et par patient qui acceptera d'être vacciné ou de subir une mammographie...

 

En France, le coût du plan de vaccination contre le virus H1N1 mis en place en 2009 était au départ de 1,5 milliard d'euros, dont 800 millions d'euros pour la fourniture 94 millions de vaccins auprès des laboratoire GSK, Sanofi-Pasteur, Novartis et Baxter.

 

Selon la Cour des comptes, les vaccins auront finalement coûté 382,7 millions d’euros à l’Etat français, après l'annulation d'une commande de 50 millions de vaccins. Un dédommagement de près de 48 millions d’euros a été versé alors aux laboratoires...

 

 

 

Complot-mondial-contre-la-sante.jpg
Lacoupees-pleine.jpg
OMS.jpg
LivreNoirMedecine_.jpg
FranceToxique.jpg
Poisoning.jpg
Crime Alimentaire.jpg
Maladies_émergentes.jpg
MaladiesOndes_.jpg
Even_.jpg